Banque publique d’investissement: un guichet dans chaque région

La fameuse banque des PME, promise par François Hollande, est opérationnelle depuis 2013.

La BPI, un sigle qui va vite devenir familier pour les entreprises, les petites surtout, celles qui sont en quête d’argent frais pour investir et qui se trouvent aujourd’hui confrontées à la restriction du crédit.

Il y a quelques jours, les députés ont signé l’acte de naissance de cette Banque Publique d’Investissement, un dossier qui a soulevé un consensus « relatif » parmi les députés de l’Assemblée nationale.

Un guichet unique Oséo-FSI-CDC

La commission des Finances, présidée par l’UMP Gilles Carrez, s’est dite « favorable au principe de la BPI », mais, globalement, les députés de droite et du centre-doit ont, lors du vote portant création du nouvel établissement bancaire, choisi de s’abstenir.

Pour faire clair, la banque publique d’investissement constituera un nouveau levier économique pour toutes les entreprises présentes dans les territoires : un guichet unique sera ouvert dans chaque région. Il concentrera dans une seule et même structures les services du Fonds stratégique d’investissement (FSI), d’Oséo, et d’une filiale de la Caisse des dépôts et consignations CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts.

Le premier est un fonds souverain, créé en 2008 par Nicolas Sarkozy. Son action se traduit par des prises de participation dans les grandes entreprises qui engagent un projet de développement. Il intervient assi dans le capital des entreprises dites « viables » c’est-à-dire à fort potentiel. Viadeo, Translohr, Sequana, Riou Galss, Eramet ont  été soutenu par le FSI en 2012.

Oséo, très présente sur l’ensemble du territoire des français est bien connue des entrepreneurs. Souvent présentée comme une banque publique, elle finance des projets d’investissement liés à l’innovation et le développement à l’export. Son outil phare, c’est le fameux prêt à taux zéro. Mais Oséo fournit aussi des garanties auprès des banques sur des opérations plus risquées comme les créations d’entreprise, les transmissions, l’internationalisation etc…

Accompagner la création d’entreprise

Institution beaucoup plus ancienne, la Caisse des dépôts et consignations  est contrôlée par l’Etat. Elle intervient dans des secteurs clés relevant des politiques publiques, comme le logement, les universités, le développement durable, développement des territoires etc…Elle gère également les fonds d’épargne comme le Livret A et le LDD qui sont affectés au financement du logement social et des entreprises.

La CDC sera actionnaire de la future BPI, laquelle disposera de 42 milliards d’euros et jusqu’à « 70 milliards en faisant levier sur le secteur privé » a expliqué le ministre de l’Economie Pierre Moscovici.
Il a également souligné que la BPI interviendra « en zone rurale » et qu’elle a aussi « vocation à financer » la création d’entreprises.

Post author